Politiques de la recherche au 75

La recherche est fondamentalement liée à toute activité artistique. L’art s’exprime parce que l’artiste se projette dans la réalisation de son travail, alors même que le but et les méthodes fixés au départ peuvent s’éloigner sensiblement du résultat final. Et même si l’artiste pratique au quotidien son activité artistique sans (re)présentation, cette activité prendra à un moment donné un sens particulier par sa visualisation mentale ou concrète, alors même que l’artiste n’est pas dans l’attente de sa réalisation achevée. Dès lors, prend place un processus de recherche intrinsèque à la pratique artistique en tant que telle, un processus qui se cristallise en tant que recherche par la formulation d’un questionnement ou d’une réflexion propre à la pratique. De ce fait, LE 75 définit ses objectifs pédagogiques en fonction d’approches réflexives, à partir des pratiques de recherches artistiques modernes et contemporaines.

Par sa nature unique à offrir un Baccalauréat de type court dans l’une des 4 orientations du domaine des arts de l’image (Peinture, Images plurielles imprimées, Graphisme et Photographie), l’ESA LE 75 propose un développement de recherche artistique à travers l’apprentissage de techniques propres à la discipline choisie et le déploiement d’une formation artistique spécialisée et transversale. Autrement dit, le projet pédagogique de l’école est de consolider les spécialisations par l’accompagnement de la démarche des étudiant·es, qui est aussi celle de saisir les enjeux de leur matière artistique tout en les confrontant à d’autres domaines d’études. Ceux-ci sont variés, et pourtant ils ont tous une cohérence autour de la notion d’écriture de l’image dans son expression la plus vaste : la création littéraire, la création sonore, la performance, l’impression, l’édition, etc.

Les cours théoriques fournissent aux étudiant·es une base solide à la critique intellectuelle et académique, une force nécessaire pour exprimer ses engagements artistiques et pour trouver sa place dans les divers aspects du monde culturel et politique actuel. Parce que l’ESA LE 75 reste une petite école, elle offre l’avantage de pouvoir développer ses programmes pédagogiques autour d’aspects historiques et théoriques du monde de l’art en lien direct avec la pratique artistique de l’étudiant·e, et cela en concertation constante avec son cheminement individuel. Dans ce sens, les cours théoriques sont amenés de plus en plus à se spécialiser en rapport avec le travail artistique de l’atelier. L’étudiant·e est donc continuellement incité·e à déployer une vision personnelle et critique du monde dans lequel iel vit tout en abordant son travail d’une manière réflexive.

Activités de recherche

LE 75 conduit l’étudiant·e à être l’observateur·ice du développement spécifique de sa recherche artistique à partir de grilles variées de lecture. En ce sens, nous ne pourrions donner un panorama exhaustif de toutes les activités de recherche en cours. Nous pouvons toutefois mentionner ici, parmi les activités passées et en cours :

Contact

Coordinatrice de la recherche

Michela Sacchetto
michela.sacchetto@le75.be

Depuis 2023, l’école introduit dans son programme pédagogique une semaine de recherche transversale à toutes les orientations, autour de pratiques et de problématiques communes, émergeant des discussions entre les enseignant·es et les étudiant·es. Pour la première année 2023/24, la semaine prend forme dans le festival publiek>, éditer et publier en pratique, quatre jours d’étude, d’expérimentation et de rencontres publiques autour de l’édition, du 20 au 23 mars 2024, organisés en simultané des Portes ouvertes de l’école.

L’édition — dans toutes ses formes et ses formats, du petit au grand tirage, du multiple d’artiste au livre d’art grand public en passant par les publications numériques — est une pratique centrale pour les différents enseignements proposés au 75. Le festival publiek> se veut dès lors un moment d’approfondissement de l’activité dynamique et interdisciplinaire de l’édition et représente l’opportunité d’inviter des artistes et des professionnel·les à partager leurs savoirs-faire, leurs expériences et leurs doutes. Le désir est celui de pouvoir valoriser une pratique centrale pour tout·e artiste qui souhaite se lancer dans le monde de l’art, ainsi que pour tous·tes les professionnel·les qui participent de près ou de loin à cet écosystème riche et complexe.

Le festival propose d’interroger finement les manières dont circulent les objets éditoriaux, dans leur diversité et qualité d’adresse, dans leurs économies et marchés, leurs expositions et conservations. Il souhaite également porter de l’attention aux gestes les plus triviaux du quotidien des pratiques éditoriales, afin de déduire leur incidence sur l’esthétique et les médiums de l’édition contemporaine. Il est enfin question de mettre à l’honneur les dynamiques collectives qui permettent aux projets éditoriaux de rencontrer leurs publics. 

publiek> se partage en plusieurs formes de rencontre : des workshops adressés aux étudiant·es de l’ESA LE 75, articulant des moments d’expérimentation et de recherche animés par des artistes et professionnel·les invité·es ; des évènements publics, adressés aux spécialistes et non-spécialistes, dans une optique de déhiérarchisation du savoir et de sa production, et notamment des conférences, des tables-rondes, ainsi qu’une exposition qui présente et pose, en les incarnant, une série de questions sur l’ontologie de l’objet édité, sur son « exposabilité » et son accessibilité.

Pour plus d’infos, voir publiek>, éditer et publier en pratique